Ce que j'ai donné et ce que j'ai reçu

Il y a une forte perception que la vie de moins que ce que vous traduisez se traduit par une sorte d'existence misérable où vous n'avez rien de ce que vous aimez et vous êtes assis comme un Scrooge dans le coin d'une pièce délabrée qui compte vos pièces . Il n'est pas difficile de voir une certaine variation dans la culture populaire ici, qui décrit constamment les dépenses au-delà de vos moyens comme "cool" et avec parcimonie comme carrément bizarre ou juste quelque chose qui intéresse quelques sous-groupes spécifiques.

Je l'ai cru pendant des années. Je croyais que si j'essayais de m'engager dans une vie de dépenses moindres, ce serait une existence misérable. Je croyais que si j'essayais de changer la direction financière, je serais juste un avare. Je pensais que quiconque était cool ne pouvait pas économiser de l'argent. Je croyais que je devais dépenser chaque centime pour garder les apparences et m'occuper. Je pensais que, certes, être financièrement responsable pourrait être bénéfique pour moi à long terme, mais à court terme, la vie serait assez désagréable.

Il semble qu'aucune de ces choses n'était vraie. J'ai abandonné beaucoup moins que je ne pensais et j'ai gagné beaucoup plus que je ne le pensais, à court et à long terme.

Voyons voir.

J'ai abandonné un passe-temps – dont un bon nombre – dont je me souciais, et j'ai dû en changer quelques autres.

Le seul passe-temps auquel j'ai renoncé était de jouer au golf. Pendant des années, je suis allé jouer au golf avec un petit groupe toutes les deux semaines environ. Nous achetions une voiturette de golf, nous nous croisions, frappions mal quelques balles, parlions des ordures et retournions au club-house. Je devais admettre que c'était amusant, mais pour être honnête, c'était mon propre passe-temps, quelque chose que je faisais toutes les deux semaines.

J'ai dû changer un peu deux autres passe-temps. J'ai toujours été un grand lecteur, mais j'ai acheté de nombreux livres, suffisamment pour qu'ils parcourent nos étagères. Je viens de réduire mon achat de livre et j'ai commencé à me concentrer davantage sur la & # 39; collecte & # 39; à partir d'une liste de livres que j'ai lus (j'y reviendrai plus tard). J'étais aussi un joueur passionné et un collectionneur de Magic: The Gathering, un passe-temps que j'ai vraiment eu à l'université et qui est devenu plus cher après l'obtention du diplôme. Au lieu d'acheter et d'acheter plus de cartes, j'ai transformé ce passe-temps en un passe-temps axé sur le trading de valeur. Ces deux choses sont restées dans ma vie, seulement avec quelques ajustements.

Ces trois changements – abandonner le golf et ajuster deux autres passe-temps – ont, selon mes meilleures estimations, réduit mes dépenses de loisirs d'environ 90% à l'époque.

Je n'ai en fait touché aucun de mes autres passe-temps. J'adorais marcher, lire des livres, faire de longues promenades et j'aime maintenant aussi. J'aime toujours jouer à des jeux informatiques et à des jeux vidéo, bien que mes goûts et mon style de jeu aient changé en raison de mes propres intérêts changeants.Je suis maintenant beaucoup plus un completiste et un plongeur profond dans des jeux spécifiques au lieu d'obtenir et de jouer à des jeux pour peu de temps avant de passer à autre chose, et je n'aime pas vraiment jouer à des jeux qui reposent entièrement sur des réflexes rapides.

J'ai gagné quelques autres passe-temps.

Pendant le processus d'apprendre à être plus économique, mais aussi à avoir des enfants et à découvrir de nouvelles choses grâce à eux, j'ai choisi de nouveaux passe-temps en cours de route. Ma vie n'est pas devenue une coquille vide.

Je suis devenu beaucoup plus intéressé par les jeux de société et autres jeux de table, une sorte d'impulsion de mon passe-temps Magic: The Gathering. J'ai commencé à créer une collection de ces jeux et à les jouer avec la famille et les amis, principalement financés par l'échange de cartes Magic pour eux et par des jeux qui ne cliquaient pas avec moi pour d'autres jeux. Échanger des jeux pour en acheter d'autres, de sorte que je me retrouve avec une planche pleine de jeux que j'aime énormément, est une grande partie de ce passe-temps pour moi, bien qu'il soit d'une importance secondaire de jouer réellement aux jeux. Cela permet également de réduire les coûts.

Je suis devenu très passionné par la cuisine et la cuisine. J'adore préparer le dîner pour ma famille et essayer de nouvelles choses, tout en gardant le goût et la santé en équilibre. J'adore faire des aliments comme des cornichons fermentés, de la choucroute, du pain fait maison et des tortillas. J'adore le processus, et le résultat final est généralement quelque chose de merveilleux à manger pour ma famille qui est souvent moins cher que d'acheter l'équivalent dans le magasin.

Toute ma famille pratique le taekwondo ensemble comme une activité familiale. Une école locale essaie d'impliquer des familles entières et propose un très bon tarif de groupe pour les familles, nous allons donc à de nombreuses leçons et travaillons sur les techniques à la maison pendant que nous améliorons tous notre position de ceinture.

Final, J'ai maintenant des passe-temps plus actifs que jamais. Certains de mes autres passe-temps ont même diminué le temps que je leur consacre simplement parce que j'ai tellement de choix, et le temps que j'ai passé au golf a été plus que dévoré par d'autres passe-temps. s.

J'ai appris que je n'ai pas à jeter de l'argent dans un passe-temps pour en profiter profondément et passionnément.

J'ai renoncé à de nombreux frais accessoires oubliables.

Une grande idée fausse sur la réduction de vos dépenses en personnel est que vous allez réduire les choses qui vous tiennent vraiment à cœur. Les gens imaginent toujours "réduire" en pensant aux choses qu'ils aiment et comment "réduire" cette chose sera misérable et désagréable.

Devinez quoi? C'est misérable et pas amusant de réduire les choses qui vous intéressent.

Le vrai truc est de savoir où vous dépensez de l'argent pour des choses qui ne vous intéressent pas ou qui ne vous intéressent pas dans le grand calendrier des choses et vous réduisez ces choses.

J'ai fait moins de voyages au supermarché près de notre appartement – en fait, je les ai retirés.

Je me suis arrêté aux arrêts de café et j'ai progressivement migré vers la fabrication de café froid à la maison parce que je me suis rendu compte que j'aimais vraiment une bonne tasse de café le matin mais que je n'avais pas besoin d'être faite par un barista et 7 $ coût.

Je suis passé à acheter des versions de marque de beaucoup de choses au supermarché au lieu de nommer des versions de marque.

J'ai entrepris de nombreux petits projets autour de l'appartement (et plus tard de la maison) pour rendre tout plus économe en énergie avec peu ou pas d'efforts supplémentaires.

J'ai regardé comment j'effectuais les tâches courantes (comme faire la lessive) et j'ai travaillé pour les rendre aussi économes en temps et en argent que possible.

Aucun de ces changements n'a changé quoi que ce soit qui m'importe vraiment. Quand je pensais à des dépenses qui étaient importantes pour moi, ou à des dépenses qui sont maintenant importantes pour moi, aucune de ces choses n'est touchée.

Peut-être que certaines de ces choses – comme les visites de cafés – sont vraiment importantes pour vous. Super bon. Ne les coupez pas. Recherchez les choses qui n'ont pas d'importance et coupez-les à la place. Pensez-vous qu'il est important d'acheter un détergent pour lave-vaisselle pour une marque par rapport à une marque de magasin?

J'ai eu une vie sans stress.

Lorsque j'ai commencé à changer mes finances pour la première fois, je n'ai pas vraiment apprécié le faible niveau de stress que nos problèmes financiers ont ajouté à ma vie.

J'ai ressenti un stress professionnel supplémentaire parce que je savais qu'une perte d'emploi, même pour une courte période, serait apocalyptique. Même un retard de paiement peut être un problème.

Je ressentais du stress pour mon propre avenir parce que je savais que je vieillissais, mais je ne me préparais pas vraiment à ma vieillesse. C'était petit et subtil, mais réel.

Je ressentais du stress pour l'avenir de mon enfant et aussi pour l'avenir de ma femme. Je savais à un certain niveau que je ne prenais pas soin de ma famille.

Je me sentais stressé de vérifier le courrier parce que je savais qu'il contenait souvent des factures auxquelles je ne voulais pas faire face.

Je me suis sentie stressée par de nombreuses situations de dépenses parce que j'étais toujours inquiète d'une carte de crédit refusée ou d'une carte rouge.

J'ai ressenti un énorme flux de stress chaque fois que quelque chose n'allait pas parce que je ne savais pas trop comment le payer.

Je ressentais ce stress, mais je ne comprenais pas vraiment combien ils s'additionnaient ou combien ils étaient directement liés à mes finances.

Alors que je commençais à mieux maîtriser mes finances, chacune de ces tensions a commencé à fondre et à s'estomper à l'arrière-plan. Ils sont progressivement devenus de moins en moins courants.

J'ai abandonné beaucoup de choses que je n'ai pas utilisées.

Une grande étape que j'ai prise au départ était de parcourir mes placards et mes collections et de faire quelque chose d'une stratégie Marie Kondo en termes de traitement de toutes ces choses. Je suis passé par tout et j'ai décidé si j'aimais vraiment cette chose ou non, et si je ne l'aimais pas, je l'ai vendue.

J'avais l'impression que ce serait très pénible à faire. Ce n'était vraiment pas le cas. Cela exigeait généralement une certaine honnêteté au sujet de mes biens. Je n'ai sauvé que les choses qui étaient vraiment significatives pour moi, et cela signifiait que je devais honnêtement penser à ce qui comptait et à ce qui ne comptait pas. Quand j'ai commencé à réaliser quelles choses importaient et quelles choses ne le faisaient pas, cela est devenu très facile et pas du tout douloureux.

Pour moi, la percée est survenue lorsque j'ai examiné si j'avais utilisé chaque élément de manière significative au cours de la dernière année. Si elle était restée intacte sur une étagère ou dans un placard pendant un an, mes actions m'ont montré que ce n'était vraiment pas si important pour moi. Je pourrais penser que c'était important, mais si je n'y avais pas touché depuis un an, était-ce vraiment si important?

Pour les choses dont je doutais, je l'ai mis dans une boîte et j'ai écrit une date dessus, une date quelques mois plus tard. Tout ce qui était dans cette boîte après cette date a pu être vendu, sans poser de questions.

Cela a servi quelques objectifs.

Tout d'abord, cela a fait de l'argent rapidement pour s'attaquer immédiatement à mes dettes. J'ai pris beaucoup de ces articles directement sur Craigslist et eBay et les ai convertis directement en espèces, avec lesquelles j'ai immédiatement payé mes dettes d'intérêts les plus élevées.

Deuxième, cela m'a montré que j'avais l'habitude d'acheter beaucoup de choses dont je ne me souciais pas vraiment un mois ou deux plus tard. Ce genre de dépenses est réel, vraiment un gaspillage. Ils n'améliorent pas votre vie à long terme, mais dépenser de l'argent si bêtement rend votre vie pire. C'était en fait assez utile pour influencer positivement mes habitudes de dépenses à l'avenir.

Troisième et enfin cela a créé beaucoup d'espace dans notre appartement. Il est devenu assez serré avec des trucs et le rangement de nombreux articles le rendait beaucoup plus vivable. Je ne savais pas à quel point les choses étaient serrées et combien de temps et d'énergie je passais à déplacer des articles et à chercher des articles.

Cette «purge d'article» était un énorme net positif quand je m'attendais initialement à ce qu'elle soit quelque peu négative.

J'ai beaucoup de liberté professionnelle.

Au moment de notre changement financier, j'avais un emploi dans un cheminement de carrière complètement différent. J'ai écrit un logiciel dans un environnement de recherche conçu pour aider les chercheurs à comprendre de grandes quantités de données. Cela signifiait que je faisais moi-même de l'exploration de données, ainsi que des outils d'écriture pour aider les scientifiques qui n'étaient pas des programmeurs à effectuer des tâches d'exploration de données spécifiques sur de très grands ensembles de données.

J'ai énormément apprécié les défis intellectuels du travail et j'ai apprécié les gens avec qui je travaillais, en particulier la petite équipe avec laquelle je travaillais le plus. Malheureusement, cela était en équilibre avec beaucoup de choses que je n'aimais pas. J'ai passé beaucoup de temps sur la paperasse et les tâches bureaucratiques. Je voyageais beaucoup et j'avais l'impression de grandir mon enfant. On m'a également confié de nombreuses tâches qui dépassaient de loin mon domaine d'expertise et j'étais responsable de choses que je ne comprenais pas vraiment et que je n'avais pas le temps d'apprendre, mais mon cou était en jeu si quelque chose n'allait pas avec ces choses.

Au fil du temps, les parties intéressantes et joyeuses de mon travail sont devenues de plus en plus petites et les parties qui m'ont rendu malheureux sont devenues de plus en plus grandes.

Ce qui a aggravé la situation, c'est que J'étais fasciné par ce travail financièrement. Notre instabilité financière a fait en sorte que je ne pouvais pas prendre le risque de faire basculer le bateau au travail, ou du moins je sentais que je ne pouvais pas. La recherche d'un autre emploi dans le même domaine était également très risquée.

Tout cela signifiait que J'étais très sensible aux demandes déraisonnables au travail. J'ai été jeté avec toutes sortes de responsabilités, bien au-delà de toutes les attentes raisonnables de mon expertise. On m'a demandé de travailler des heures non facturées pendant le week-end. J'ai voyagé beaucoup plus que je ne voulais. Si les outils ne fonctionnaient pas, même si je n'avais rien à voir avec la raison, j'étais soumis à une pression intense pour les faire fonctionner immédiatement. La taille de l'équipe a été réduite tandis que notre calendrier de production a été accéléré. On m'a en fait demandé de faire des tâches pendant que ma femme donnait naissance à notre premier enfant.

Ce n'était pas la vie que je voulais.

Ce que j'ai appris, c'est que ce sont mes propres habitudes trop élevées qui m'ont fasciné dans ce métier. Quand j'ai commencé à améliorer notre situation financière, à constituer un fonds d'urgence, à me débarrasser des dettes et à se stabiliser, Je me sentais moins fasciné par ce travail. Le sentiment de menace et de prémonition que j'avais sur presque tout ce que j'y faisais a commencé à refluer. J'ai commencé à refuser des choses déraisonnables que j'aurais acceptées avec douceur.

Quand j'ai finalement commencé à écrire sur mes expériences avec The Simple Dollar, j'ai commencé à réaliser que l'écriture était une option de carrière pour moi. Cela signifiait une réduction de salaire, mais elle avait de nombreux autres avantages. C'était une option qui était sur la table pour moi.

Dans le même temps, j'ai également examiné de nombreuses autres options dans ma carrière d'exploration de données. J'ai même commencé à envisager de retourner à l'école et d'étudier un domaine complètement différent.

Ces options n'étaient pas vraiment disponibles avant notre redressement financier. Parce que notre situation financière s'était tellement améliorée, je me sentais libre de quitter cet emploi et d'essayer quelque chose de nouveau, et j'ai finalement décidé que l'écriture à temps plein était la meilleure pour moi pour un certain nombre de raisons (la flexibilité du la planification en était une grande partie). Cela n'aurait jamais été une option sans une énorme amélioration de notre flexibilité financière.

J'ai perdu des amis.

Au cours du processus de modification, j'ai perdu des amis. Ce n'était pas dû à une sorte d'explosion ou de désaccord. Au lieu de cela, j'ai trouvé que l'amitié était plus une activité partagée qu'une véritable amitié.

Les autres personnes avec qui je suis allé jouer en peu de temps ont disparu de ma vie. Je ne jouais plus au golf, donc nous n'avions pas cette activité partagée à partager, nous avions donc beaucoup moins en commun. Le peu que nous avions en commun était remplaçable. Ils ont trouvé quelqu'un d'autre pour jouer au golf. J'en rencontre un de temps en temps et nous pouvons bien nous entendre. Nous prenons soin les uns des autres dans nos vies, puis continuons gaiement jusqu'à ce que nous nous rencontrions à nouveau. Je n'ai pas vu les autres depuis dix ans.

Je suis sorti boire un verre avec un groupe après le travail et j'ai considéré certains d'entre eux comme des amis, mais quand j'ai commencé à passer moins de temps avec ce groupe, je n'étais plus impliqué dans les textes du groupe ou quoi que ce soit d'autre. C'était un groupe de personnes avec qui boire, pas des amitiés.

Cela peut sembler la fin de ma vie sociale, mais ce n'était pas le cas. En fait, j'ai gardé beaucoup d'amis et à la fin j'ai eu des amitiés très fortes, mais j'y reviendrai dans un instant.

Ce que j'ai vraiment appris, c'est ceci: Il y a un certain nombre de personnes dans votre vie qui interagiront avec vous parce que vous appréciez une sorte d'activité partagée, mais si vous ne vous engagez pas dans cette activité, elles ne s'engageront pas en vous. Il n'y a rien de mal à cela, mais cela peut ressembler à une amitié perdue si vous attachez trop de valeur à cette connexion.

Si vous changez vos activités sociales, vous perdez des personnes que vous pourriez considérer comme des amis. C'est bien. Des amitiés plus profondes dureront et vous trouverez de nouveaux amis informels avec tout ce que vous utiliserez.

J'ai construit plus d'amitiés que je n'en ai jamais eues dans ma vie.

Quand j'ai arrêté ces autres activités sociales, j'ai commencé à remplir mes soirées de différentes. J'ai délibérément décidé d'enquêter sur ce qui se passait dans ma communauté, alors j'ai commencé à regarder des choses comme Meetup, le calendrier communautaire, le calendrier de la bibliothèque locale, les nouvelles locales, etc. Je cherchais simplement de nouvelles choses à essayer et des événements et des groupes en cours dans ma communauté.

J'ai essayé beaucoup de choses. Beaucoup n'ont pas cliqué avec moi. Plusieurs l'ont fait.

Grâce à ces activités, j'ai une vie sociale plus solide que je n'ai probablement jamais eue de toute ma vie. Je connais beaucoup plus de gens dans ma communauté que je n'en ai jamais connus auparavant. J'ai également construit une poignée d'amitiés vraiment fortes et durables, le genre où nous parlons de choses bien au-delà du groupe, en faisant des choses en dehors du groupe qui n'ont rien à voir avec l'activité, et généralement en restant en contact les uns avec les autres. Il y a longtemps, plusieurs amitiés ont mis fin à notre participation aux activités en question.

En apportant des changements financiers à ma vie, j'ai été forcée de quitter ma zone de confort. J'ai dû essayer de nouvelles choses et ma vie a été largement récompensée pour cela.

Dépenser moins que ce que je gagnais, semaine après semaine, mois après mois, était la clé de tout cela.

Littéralement, tous les aspects de ma vie en ont profité à long terme, et la plupart en ont bénéficié à court terme, en transformant ma vie financière.

Ma vie physique et mentale a bénéficié de la pure réduction du stress. Mes hobbies et ma vie sociale ont profité d'essayer de nouvelles choses. Mon mariage s'est amélioré parce qu'en fait nous avions éliminé les disputes d'argent. Ma vie parentale s'est améliorée grâce à une réduction du stress et plus de temps à la maison. Ma vie professionnelle s'est améliorée grâce à la liberté professionnelle accrue et à l'énorme augmentation des options professionnelles.

Qu'est-ce que j'ai vraiment abandonné pour ça? J'ai arrêté de dépenser de l'argent pour des choses que je n'appréciais pas vraiment. J'ai perdu quelques personnes qui n'étaient pas au cœur de ma vie sociale. J'ai vendu des choses que je n'ai pas utilisées. J'ai abandonné quelques passe-temps qui ont été rapidement remplacés par d'autres choses.

Pour moi, c'est un métier qui ne fait aucun doute, même dans une perspective à court terme. Il n'a pas fallu longtemps pour que la plupart de ces avantages soient démontrés et ils ont augmenté rapidement.

Il est temps de changer les choses. Apportez des modifications, recherchez de nouvelles choses à faire au lieu de vous plaindre de ce qui a été perdu et acceptez.

Vous ne regarderez jamais en arrière.